ÉTUDE DE SOL

Tout savoir

Qu’est-ce qu’une étude de sol ? Qui établit des étude de sol ? Pour construire sur un terrain mieux vaut savoir sur quelle nature de sol l’on veut construire !
etude-sol-titre

Qu'est-ce qu'une étude de sol ?

Il est parfait ce terrain que vous avez dégoté ! Prix, superficie, planéité, voisinage, localisation : tout vous plait ! Cependant, aucune étude de sol n’a été faite et des doutes subsistent sur la nature du sol …

Même si vous n’êtes pas géologue, vous avez remarqué que les maisons n’ont pas de sous-sol, des fissures sur les murs de certaines maison ? Cela ne veut peut-être rien dire, mais il est possible que cela soit dû à la présence d’argile dans le sol ou à des zones inondables …

Vous avez le choix : soit construire votre maison sur des fondations classiques au risque de voir en quelques années votre maison se détériorer, soit faire faire une étude de sol appelée aussi G12, pour établir la nature de celui-ci et le type de fondation à créer. Car le terrain du voisin n’est pas votre terrain et rien ne prouve qu’il n’existe pas une poche de mauvaise argile sur le votre !

logo_etude-sol

Caractéristiques de l'étude de sol et prix

L’étude géologique: une étape essentielle avant la construction

L’étude géologique a pour objectif de prévenir tous les risques naturels (chute de bloc, glissement de terrain, inondation, sismicité, phénomène de retrait-gonflements des argiles, remontée de nappe phréatique, tassement excessif de sol compressible…) qui pourraient déstabiliser l’ouvrage et ceux environnants. Une grande partie de ce travail se concentre sur l’interaction entre le sol de fondation et la structure.
L’étude doit se conclure par le dimensionnement d’ouvrages (fondation, protection) garantissant la stabilité du bâtiment à long terme.

Tarrière-bretagne

Les étapes d'une étude de sol

Pour connaitre la portance de votre futur terrain, l’étude de sol réalisée par un géotechnicien, se déroule en plusieurs étapes :

  • l’étude du lieu : cartes géologiques, chantiers précédents, adresse etc…,
  • la reconnaissance visuelle : le sol est creusé avec une tarière ou un tractopelle, pour connaitre l’homogénéité de votre terrain (il est possible qu’il soit composé de remblais effectués il y a une cinquantaine d’années), mais aussi la présence d’eau,
  • la mesure de la résistance au sol : à l’aide d’un pénétromètre, l’expert mesure la résistance dynamique du terrain, mais aussi la présence de gypse (minéral acide qui a des effets dévastateurs sur le béton),
  • le calcul de frottement : à l’aide d’un pénétromètre statique,
  • le forage pressiométrique pour connaitre la déformation du sous-sol,
  • les tests en laboratoire pour connaitre la teneur en argile et en eau du sol.

Artemisia-Conseil - 2017