ACCESSIBILITÉS DES HANDICAPÉS

Les Normes PMR dans la maison Individuelle

LMO vous accompagne dans la réalisation de vos travaux d’accessibilité à travers des missions de maîtrise d’oeuvre.
Handicap-2

Présentation

Le véritable accompagnement se traduit par une mission de maitrise d’œuvre au cours de laquelle nous allons concevoir le projet avec le client pour la mise en accessibilité aux personnes en situation de handicap de son(ses) établissement(s) et pour les travaux annexes.
Cette phase de conception comprend plusieurs étapes : avant(s)-projet(s) et dossier de consultation notamment.

Les compétences du maître d’œuvre dans le domaine de l’accessibilité handicapées ne doivent faire l’objet d’aucun doute. La multiplicité des travaux à réaliser, leur technicité, la maîtrise de la sécurité incendie et les enjeux liés font d’une mise en accessibilité une opération particulièrement complexe.

Nos missions de réalisations

Conception de l’opération : de l’avant-projet à la sélection des entreprises
Direction des travaux
Maîtrise d’œuvre complète
Assistance en appui du maître d’ouvrage avec une implication définie.

acces-handicapes

La norme PMR pour un investissement locatif

La nome PMR (ou accessibilité) garantit un logement accessible aux personnes à mobilité réduite.
La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances exige le respect de la norme PMR si vous construisez pour louer dans le cadre de la défiscalisation.

Cette loi concerne les maisons individuelles construites pour être louées ou mises à disposition ou pour être vendues. Cette loi ne concerne pas les maisons que le propriétaire construit pour son propre usage (directement avec un constructeur ou maître d’œuvre).
Si vous avez le projet de faire construire une maison pour la louer et défiscaliser, elle devra non seulement respecter la norme RT2012, mais également la norme PMR.
Peu de constructeurs ou de maître d’œuvres maîtrisent pleinement les contraintes de cette norme. Cette norme a pour objectif de faciliter les déplacements dans la maison mais également à l’extérieur de la maison aux personnes à mobilité réduite . Et cela ne concerne pas seulement les personnes en fauteuil roulant, mais peut également concerner les mal voyants ou personnes malades.

La loi dit que « Les maisons individuelles doivent être construites et aménagées de façon à être accessibles aux “personnes handicapées”, quel que soit leur handicap. » Les aménagements concernés sont les déplacements dans la cuisine, la salle d’eau, la chambre, l’accès à l’escalier, l’accès à l’extérieur ou la terrasse.

Artemisia-Conseil - 2017